Echauffement basket : Et si on se modernisait un peu ?

Entrainement Basket : Comment se lancer dans l’encadrement ?

Allez on y va faites un tour de terrain…..Et oui nous le voyons encore cet échauffement basket sur les terrains avant que les rencontres ne débutent. Mais ce n’est pas tout, vous voulez la suite ? Ballon à droite c’est parti, tirs en course. A ce moment précis, les enfants forment deux colonnes et « tournent ». Cet échauffement d’avant match est tellement utilisé qu’on utilise même l’expression « ON TOURNE ». On aurait du la mettre dans le lexique basket depuis longtemps !!!

Mais ne jetons la pierre à personne, que l’on soit influencé par ce que nous avons pratiqué en tant que joueur est légitime. Mais à bien y réfléchir, est ce que ce type d’échauffement vous plaisais lorsque vous jouiez ? N’auriez vous pas aimé varier l’échauffement et vous préparer à jouer différemment ?

Sur le même thème

Basket école

Basket école : comment faire ?

En pleine expansion depuis quelques années, le basket école est devenu une activité incontournable pour tout club souhaitant se développer et miser sur l'avenir. Ainsi de nombreuses associations proposent aux…

Entrainement basket U15

Entrainement Basket U15 : Place au collectif en devenir

L'entrainement de basket u15 est celui ou l'apprentissage de basket se complexifie en terme de paramètres. Les contenus font place à plus de tactiques et de d'options aléatoires ou l'appel…

Entrainement Basket U13

Entrainement basket U13 : l’essentiel

L'entrainement basket U13 est dans la continuité du travail fourni précédemment. Nous rappelons que la tendance dominante de l'école de basket est de donner des bases solides individuelles. Dans la…

Ecole de Basket

Ecole de basket : Comment la dynamiser et repondre à ses besoins ?

Qu'est ce que l'école de basket Ecole de basket : est communément désigné par ce terme les jeunes catégories de vos clubs. Elle comprend les catégories U7-U9 et U11. Chaque…

Sommaire

Echauffement basket : A quoi sert-il ?

L’échauffement d’avant match il faut bien l’admettre est un vrai casse tête. Chaque préparation d’avant match est différente ce qui amène des laps de temps qui permettent difficilement de répéter une routine. Entre le match d’avant qui a du retard, votre équipe qui ne possède pas le bon nombre de ballons, les arbitres absents ce qui allonge la durée d’échauffement…autant de situations qui amènent à s’adapter.

Pour autant à quoi sert-il ? En premier lieu l’échauffement sert bien entendu de mise en route du corps pour encaisser des débuts de matchs qui peuvent être intenses dés les premières minutes. Mais l’échauffement c’est bien plus que cela. C’est le moment privilégié ou la hiérarchie du groupe se crée, ou le coach pose calmement ses objectifs et ou le curseur de concentration (ou non concentration) se positionne.

Ainsi ne considérez pas celui-ci comme un moment à prendre à la légère dans votre préparation de saison. Organisez vous en amont pour déterminer plusieurs points :

  • Qui est mon leader d’échauffement ?
  • Quel protocole je met en place et dans quel but ?
  • Comment faire en sorte que je n’ai pas à intervenir trop pour obtenir de la qualité ?
  • A quel moment est ce que j’intègre mes interventions ?
echauffement basket entree

Réflexions globales

Pour rebondir sur les points précédents, mettons fin à la non organisation de votre échauffement. La non méthodologie sur cette partie qui détermine la mise en condition du match n’est pas une option. Alors voyons ensemble des pistes de réflexions pour vous aider à structurer ce moment particulier.

La gestion du temps :

Combien de temps estimez-vous avoir besoin pour que vos joueurs soient correctement échauffés ? Selon votre réponse vous avancez alors de 10 minutes et c’est le temps en amont ou vos joueurs devront être en tenue. Faire cela permet de s’assurer que tout le monde est à l’heure et donc répondre ensemble à d’éventuels aléas aussi. En exemple si vous estimez qu’il faut 35mn d’échauffement, demandez à vos joueurs d’être prêt 45mn avant. Par conséquent calez vos horaires de rendez vous en fonction de ce paramètre.

Je ne peux que vous encourager à cesser de convoquer vos joueurs 30mn avant un match….car cela veut dire qu’ils seront prêt au mieux 20mn avant le début de la rencontre. Bien entendu tout cela dans l’hypothèse ou vos joueurs soient à l’heure.

Enfin, indépendamment du déroulement de vos exercices, déterminez vos timing d’interventions. Il faut dans la mesure du possible que ceux-ci soient court et stoppent le déroulement à un moment de concentration des acteurs. A vous, selon votre groupe, de voir si c’est mieux après un exercice intense ? Plutôt après un temps calme ? A contrario, après votre speech (si il y en a un), par quoi redémarrez-vous ?

Qui fait quoi ?

Cette question est très importante. Car la hiérarchie d’une équipe est totalement visible lors d’un échauffement. Votre travail consiste à déterminer plusieurs choses.

La première est de choisir votre référent d’échauffement. C’est le joueur qui va décider pour tout le monde quand est-ce-que le timing est au changement d’exercice et celui à qui vous allez passer vos consignes. Cela peut être le capitaine mais pourquoi pas un autre ?

Ensuite, quel position prenez-vous ? Est ce que les joueurs sont en autonomie totale ? Etes-vous présent sur le terrain ? Est ce que vous vous donnez un rôle de passeur ou autre ? Cela peut paraitre secondaire mais détrompez vous…être trop présent ou totalement dans « l’absence » a forcément un impact chez les joueurs sur l’approche mentale du match.

Enfin pensez à organiser les exercices en fonction également de vos obligations (rentrer vos joueurs dans la e-marque etc.) de manière à ce que votre présence ne soit pas obligatoire dans ces moments là.

echauffement basket equipe

Echauffement basket : Expérimentez !

Varier les formes

Si l’on part du principe que la forme classique colonne à droite et à gauche n’est ni motivante ni utile physiquement pour se préparer au match. Ne souriez pas et repensez au weekend dernier ou vous vous êtes levé en disant : courrez ! remontez jusqu’à la ligne médiane. Vous voulez un autre exemple ? « Cela s’est vu dés l’échauffement qu’elles étaient pas dedans ». La phrase magique d’un parent qui ne veut rien dire….mais qui dénote toutefois un « état d’esprit » d’échauffement qui est ressorti.

Alors si vous êtes plutôt d’accord. Comment pouvons nous imaginez un échauffement ?

La première erreur à ne pas commettre est de penser qu’il ne faut pas d’opposition à l’échauffement (on a peur qu’ils se blessent). Cela est faux, quoi de mieux pour affronter un match que d’avoir fait un peu de 1C1 ou de surnombre offensif juste avant ? Différentes organisations sont possible dans votre échauffement basket :

  • Rendre la partie mise en route ludique
  • Scinder le groupe
  • Travailler par ateliers
  • Monter en pression pour finir sur de l’opposition

Ne pas se poser de limites

Ensuite il y a l’argument du : « je n’ai pas d’idée ». Je vais tout de suite vous rassurer : qu’est ce qu’un échauffement d’avant match si ce n’est un échauffement comme à l’entrainement ? Or vous utilisez bien des exercices d’échauffement la semaine qui ne sont pas 2 colonnes de chaque coté ? Alors n’ayez pas peur de reprendre des exercices de tirs demi terrain, des situations de 1c0 pour les mettre en action dans de la dextérité. Et bien entendu que vous pouvez ensuite intégrer du 2C1, 3C2 et même du 1C1.

N’ayez pas peur de l’intensité à l’échauffement ni des blessures possibles car il n’y a aucune raison qu’il y en ai plus qu’en match ou qu’à l’entrainement (si vous avez bien monté l’intensité par étapes).

Enfin, et cela me semble très important, impliquez vos joueurs dans le choix de vos exercices d’échauffement. Vous voulez faire une situation de 2C2 ? Proposez leur 2 ou 3 situations en amont et demandez leur laquelle ils préfèrent. Ils auront un avis, optez pour leurs options amène de la prise d’initiative et de l’appropriation.

Conclusion

La clef c’est d’être honnête avec vous-même. Vous avez été joueur non ? Aimiez-vous « tourner » à droite puis à gauche ? Ne pensez-vous pas sincèrement qu’un échauffement pourrait aussi être un moyen de rajouter une demi-séance à votre semaine de travail ? Amenez du plaisir aux joueurs, les situations basket avec de l’opposition amèneront par exemple plus d’implication que d’enchainer des tirs en courses sans objectifs hormis d’arriver à 20 paniers.

Pour aller plus loin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This