preparation physique basket

Préparation physique basket : Les intentions de bases

Entrainement basket : comment se lancer dans l’encadrement ?

Ce que Olivier vous propose ici, c’est de vous livrer à un instant T ce qu’il pense être pertinent dans la préparation physique au basket. Il est bien évident que chacun d’entre nous avec ses expériences, ses idées et ses envies, va emprunter des parcours différents. Nous avons à faire à des joueurs de basket qui sont amateurs, ainsi comme le dit Simon Sinek, la seule question importante c’est de savoir pourquoi nous faisons les choses.

Mais cet article n’est pas exhaustif et que cela va être amener à bouger dans les années futures. « Ce qui ne se génère pas, dégénère ! » Edgar Morin.

Sur le même thème

entrainement basket U17

Entrainement basket U17 : Consolidation et préparation au jeu adulte

L'entrainement basket U17 est au basket ce que les examens blancs sont aux élèves. Les connaissances ont augmentées, la maitrise des pré-recquis aussi. Il est temps de se rapprocher le…

Basket école

Basket école : comment faire ?

En pleine expansion depuis quelques années, le basket école est devenu une activité incontournable pour tout club souhaitant se développer et miser sur l'avenir. Ainsi de nombreuses associations travaillent avec…

Entrainement basket U15

Entrainement basket u15 : place au collectif en devenir

L'entrainement de basket u15 est celui ou l'apprentissage de basket se complexifie en terme de paramètres. Les contenus font place à plus de tactiques et de d'options aléatoires ou l'appel…

Entrainement Basket U13

Entrainement basket u13 : l’essentiel

L'entrainement basket U13 est dans la continuité du travail fourni précédemment. Nous rappelons que la tendance dominante de l'école de basket est de donner des bases solides individuelles. Dans la…

echauffement basket

Echauffement basket : et si on se modernisait un peu ?

Allez on y va faites un tour de terrain et un aller-retour longueur de terrain.....Et oui nous le voyons encore cet échauffement basket sur les terrains avant que les rencontres…

Ecole de Basket

Ecole de basket : comment la dynamiser et répondre à ses besoins ?

Qu'est ce que l'école de basket Ecole de basket : est communément désigné par ce terme les jeunes catégories de vos clubs. Elle comprend les catégories U7-U9 et U11 (anciennement…

Sommaire

Préparation physique basket : définition

« La préparation physique peut être définie comme l’ensemble des opérations visant l’optimisation, en toute sécurité, des capacités motrices nécessaires à l’accomplissement d’une performance et à sa réitération dans le temps. » Norbert Krantz 2012

Aussi deux notions me semblent essentielles : la sécurité et la temporalité. La préparation physique s’inscrit dans un développement en sécurité de l’athlète sur le long terme.

Je vois plusieurs objectifs à la PP, dans l’ordre prioritaire :

  1. Prévention des blessures et réathlétisation des blessés
  2. Préparer l’athlète au mieux pour les spécificités de sa discipline tout au long de la saison sportive
  3. Développer les qualités physiques de l’athlète durant sa carrière

Si nous voulons être efficients et efficaces, nous devons individualiser le travail du basketteur le plus possible.

preparation physique basket course

Préparation physique basket : Spécificités

D’après toute la littérature, le basket-ball est un sport aléatoire, intermittent et de haute intensité. Il est acyclique car face à un stimulus, la réponse ne sera jamais la même, à l’inverse du cyclisme, aviron ou course longue distance. Le rapport travail/repos est approximativement de l’ordre de 1:4 à 1:5. C’est à dire que pour 1  secondes d’efforts à haute intensité, 4 ou 5 secondes à moyenne ou basse intensité le suive.

On peut classer les basketteurs dans la catégorie des athlètes de sprints répétés de manière explosive, à haute intensité sur des courtes durées mais avec des récupérations incomplètes. Les deux axes de travail prioritaires pour le coach ou le préparateur physique seront la vitesse et la force explosive. Les athlètes les plus forts ne sont pas les plus rapides. Ceux qui courent de longue distance sont toujours de piètres sprinters.

Je suis désolé par avance, mais avoir un bon test de Vo2max au basket ne sert pas à grand chose. Tony Parker n’avait pas de très bons résultats et pourtant, tout le monde connaît son parcours.

Différents types de préparation possibles et leur planification:

Je n’aborderai pas ici la question de la pertinence des différents tests que l’on fait passer au basketteur et basketteuse en ce début de saison. Mais la plupart ne servent à rien comme le pense Michael Boyle. La quantité horaire de la préparation physique est à déterminer en début d’année, selon les installations, la disponibilité du groupe, le matériel, la planification et les objectifs.

La PP peut être :

  • dissociée (effectuée sur un créneau spécifique en dehors des entrainements basket)
  • associée (un temps de l’entraînement est consacré à la PP)
  • intégrée (un exercice technique ou tactique a également un objectif de travail d’une qualité physique)

La préparation physique au basket se découpe en 4 parties durant l’année : L’après saison, la off saison (période estivale), la pré saison et la période de compétition.

preparation physique basket etirement

Préparation physique basket : en faire moins….c’est mieux

Vous ne savez pas par quoi commencer. Tout d’abord ne remplissez pas une séance. Travailler la qualité avant la quantité. Travailler les choses utiles au basket. Selon le principe de Paretto, 20% de son travail donne 80% des résultats. Donc chercher toujours les 20% qui comptent pour vous. En préparation physique pour la pratique du basket, axer tout sur la vitesse et le sprint. D’abord en travaillant les éducatifs, puis en chronométrant les sprints et en effectuant de la pliométrie.

“Sprint as fast as possible as often as possible while staying as fresh as possible” Tony Holler

A faire :

  • Travailler la vitesse sur de la fraicheur à chaque entrainement
  • Aborder les nouvelle technique sur de la fraicheur
  • Repos, récupération et sommeil sont différents axes essentiels pour optimiser ses capacités physiques
  • Laisser des temps de repos entre les séquences d’entraînement, la fatigue n’est pas un objectif

Vous pouvez utiliser le reflexive performance reset qui est moyen simple et efficace d’activer votre corps pour le préparer à la séance ou au match.

A ne pas faire :

  • Laisser aujourd’hui ruiner demain
  • Arriver fatigué le jour du match
  • Des tours de terrains, des suicides ou de la course lente, continue à un joueur de basket
  • Commencer une séance ou match sans échauffement

Toutes ces réflexions vont être d’autant plus importante en cette période de retours terrains après 2 années tronquées.

Cet article a été écrit par Olivier Nemery (Master Staps en préparation physique)

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *