Dribble basket : Apprentissage, Intentions et astuces chez les jeunes

Fondamentaux individuels basket : l’essentiel pour bien débuter

Dribble basket : Introduction

Le dribble basket est omniprésent dans le basketball moderne. Cela n’a pas toujours été le cas puisque le dribble n’existait pas dans la genèse de notre discipline. Lorsqu’il a fait son apparition il a favorisé les joueurs rapides et agiles, révolutionnant le jeu. Depuis il n’a cessé de se développer notamment dans l’invention par les joueurs de différentes techniques. Du « cross » en passant par le « in and out » ou le dribble dans le dos, chaque nouveauté a emmené des possibilités multiples.

Cependant c’est autant de contenus à apprendre aux enfants….mais dans quel but ? Car oui sa part croissante dans les apprentissages en a détourné également sa fonction. Dés lors nous assistons parfois à des séquences de matchs frustrantes ou c’est bien le dribble et son utilisation qui sont souvent responsables. Pourquoi et comment apprendre la notion de dribble sans en faire un défaut majeur ? Apprendre le dribble : ça sert à quoi ?

.

Sur le même thème :

passe basket

Passe basket : Est-elle Un fondamental oublié ?

Passe basket : Introduction Qu'est ce que la passe basket ? La passe est l'essence même du sport collectif et donc du basket. En effet sans coéquipiers point de relation…

Rebond basket

REBOND basket : Une équation à X inconnueS à maitriser

Le rebond au basket c'est le domaine qui nous casse les pieds en tant que coach. On en connait l'importance, on en parle souvent, on exhorte les joueurs à y…

1 contre 1

Le 1 contre 1 : Arme offensive majeure…à aborder avec clairvoyance

Le 1 contre 1 est un domaine bien connu dans le basket, il est mis en avant dans les qualités premières à avoir pour être en capacité de jouer en…

défense individuelle basket

défense individuelle basket : Le B-A-BA de l’homme à homme

Introduction La défense individuelle basket c'est LA référence défensive culturelle en France et par ailleurs dans la majorité des pays. Tout d'abord c'est elle qui permet le plus souvent d'être…

Shoot basket

Shoot basket : Quelle place lui consacrer ?

Shoot basket, ces deux mots la sont indissociables non ? Que font les enfants à qui l'on donne un ballon, de l'espace et un panier ? Ils démarrent tous par…

Dribble basket enfant

Sommaire

Le dribble c’est quoi ?

Nous pouvons définir le dribble comme l’action de pousser la balle au sol et l’empêcher de remonter au dessus de la hanche. Le dribble sert à se déplacer. Pour imager, un joueur est un véhicule et le ballon est son moteur. Si le moteur est allumé alors je peux déplacer le véhicule. Si le moteur est éteint (arrêt du dribble) alors le joueur reste à l’arrêt. Par ailleurs cette image nous servira pour la partie concernant son utilisation.

Un outil de développement

Ce geste qui semble simple ne l’est pas pour les plus jeunes basketteurs. Le ballon est dur et parfois rebondit mal (trop ou pas assez). C’est donc un geste qui nécessite un moment pour expliquer à l’enfant comment le réaliser. Cette maitrise du dribble « simple » vient rapidement. Mais ce que l’on constate c’est que même après cette étape la part du dribble dans les contenus est importante.

Les raisons en sont relativement compréhensibles. En premier lieu c’est d’abord un outil de développement moteur. il permet aux jeunes joueurs de développer la coordination, l’ambidextrie, la dissociation. Or les possibilités techniques et de travail sont très nombreuses impliquant d’y consacrer un volume important.

Ensuite la notion de dribble a un avantage énorme c’est de rendre notre sport accessible rapidement à tous les enfants. Car qui a entrainé sait que mettre les débutants (U6-U9) dans une situation d’opposition ou de matchs est compliqué. Or le dribble permet de rentrer facilement dans l’activité avec des idées, jeux, développement multiples. Cela permet d’avoir chacun son ballon et on sait que c’est un des très grands atouts de notre discipline sur les autres sports collectifs. Au basket on peut s’entrainer seul….le dribble en est le premier exemple.

Une maitrise indispensable

Ensuite le dribble est un outil incontournable dans le jeu une fois que l’on se retrouve dans de l’opposition. Le basket est devenu un sport de vitesse ou l’évolution technique et tactique a grandement évoluée. Celui qui ne maitrise pas du tout le dribble voire une seule technique va rapidement être en difficulté. Les entraineurs et joueurs sont malins et il est facile de contrecarrer un joueur techniquement très limité dans le dribble.

Sans le dribble il va être compliqué :

  • D’être dangereux offensivement
  • De gagner son duel et ses 1c1
  • De pouvoir lire le jeu (qui nécessite de ne plus regarder sa balle)
  • D’avoir la capacité à faire les bons choix tout en dribblant

Dribble basket duel

Quelles priorités ?

La question qui se pose désormais est la suivante : Dans la formation quelles priorités dois-je mettre ?

Il est important de ne pas se focaliser sur une trame par catégorie. Par conséquent c’est la maitrise du joueur qui va déterminer les apprentissages. Vous irez peut être plus vite avec un U11 qu’avec un U15 débutant. Voici cependant un ordre d’idée pour les étapes d’apprentissage du dribble :

  • Savoir dribbler des deux mains tout en relevant la tête (apprenez à dissocier regard / balle)
  • Maitriser rapidement le dribble sur de la vitesse (course vers l’avant)
  • Apprendre les différents changements de mains
  • Introduire très rapidement de l’opposition pour une compréhension plus rapide du pourquoi et du comment.
  • L’utilisation du dribble dans le jeu et les passes « dans » le dribble

Dribble basket : Le dribble et la dextérité

Deux notions à distinguer

Comme nous l’avons vu précédemment le dribble est omniprésent chez les joueurs. La part belle au 1 contre 1 accélère cette notion et les médias mettent énormément en avant les actions spectatuclaires (défenseur qui tombe sur un cross par exemple).

La conséquence directe est que de plus en plus de jeunes voire d’entraineurs travaillent le dribble sur des situations individuelles. L’objectif est de maitriser la balle de plus en plus mais elle a un effet pervers, celui de faire des « gri-gri » pour faire joli. Combien de fois a-t-on vu des jeunes effectuer des enchainements de dribbles entre les jambes, dans le dos pour faire « style » ?

Or nous le faisons parfois à l’entrainement et c’est là ou il faut être vigilant. Ce travail là du dribble n’est à mon sens non point du dribble mais de la dextérité. C’est vital de le préciser auprès des joueurs. Les enchainements de changements de mains pour progresser dans le maniement de balle n’ont pas pour but premier d’être utilisés en match. C’est chez les jeunes joueurs du travail de maitrise de balle, de coordination, de développement de l’agilité balle en main. Votre rôle ensuite est de l’intégrer à la réalité du jeu et de dire : voila comment on utilise tel ou tel geste.

Dribble basket zoom

Les limites du dribble

Le précédent paragraphe montre bien que dans l’excès le dribble peut être très négatif. Des joueurs peuvent se retrouver à dribbler sur place (or quel véhicule allume son moteur pour rester au même endroit ?). On constate alors des monopolisations de balle, des actions qui ralentissent le jeu, des situations de 1c1 peu pertinentes. C’est dans ce cas qu’apparaissent des remarques fréquentes : « tu dribbles trop » « passes ta balle » « tu joues perso »

Malheureusement les joueurs sont influencés par les actions médiatiques et c’est ce qui est mis en avant chaque semaine. c’est donc à vous de gérer ces mauvaises utilisations en étant clair sur le « pourquoi je dribble »

Dribble basket : Prioriser les intentions

Ainsi l’entraineur doit impérativement expliquer ce qu’il attend. C’est donc votre rôle de vous questionner sur le pourquoi je dribble, à quoi sert il ? Quand est ce que j’utilise certaines techniques ? Et dans quelles intentions ?

A quoi doit-il servir ?

A mon sens le dribble sert à se déplacer. Il est intéressant d’orienter prioritairement vos joueurs vers cette notion. Elle sous entend donc que si tu ne te déplaces pas….tu ne dribbles pas (ou peu). L’objectif étant de limiter les dribbles sur place qui mettent fin au déplacement du ballon. Viennent ensuite des exemples d’intentions que je préconise :

  • Si je dribble, je me déplace
  • Le dribble sert à faire la passe / à trouver un tir (qui peut être pour soi)
  • Si je dribble c’est pour dépasser mon adversaire
  • Je dribble si je ne peux pas accélérer le jeu par une passe.

Comment l’intégrer dans votre travail ?

Pour conclure c’est essentiel de réfléchir à vos contenus sur le dribble. Si vous travailler la dextérité il est important ensuite de la retranscrire sur une situation basket. Idéalement remettez une situation qui va mettre en avant la technique pure. L’objectif de vos exercices doit être l’intégration par le joueur de vos consignes. Soit il va se rendre compte que son défaut qu’il ne voyait pas est bien réel dans le jeu, soit que votre consigne marche bien et correspond à la réalité.

C’est donc un jonglage permanent entre entretien quotidien de la technique (dextérité, coordination etc) et le contrôle de celle-ci pour que le joueur ne prenne pas de mauvaises habitudes. Car à trop dribbler pour dribbler (ateliers etc…) sans mise en perspective, vous allez dissocier dribble et situations de matchs or, les deux sont intimement liés.

Pour avoir des petites vidéos sympa proposé pour apprendre à dribbler c’est ici

Pour aller plus loin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This