entrainement basket u11

Entrainement basket u11 : enthousiasme et sourire

Ecole de basket : comment la dynamiser et répondre à ses besoins ?

L’entrainement basket U11 c’est un monde merveilleux ! Les jeunes débarquent de U9 et ont soif d’apprendre. Les joueurs sont encore des enfants et viennent pour certains avec plusieurs années de basket derrière eux. Leur attention augmente mais parallèlement la notion de jeu est toujours omniprésente.

Alors attention à ne pas bruler les étapes. Dans la catégorie U11 vous allez être tenté d’aborder le basket de manière plus précise qu’en U9 mais gare à la précipitation. Je vais vous expliquer ici pourquoi. Quelles sont les spécificités de cette catégorie ? Comment peux t’on les concilier pour répondre à leurs besoins ?

Sur le même thème

entrainement basket U7

Entrainement basket u7 : les 4 clefs d’une année réussie

L'entrainement basket U7 ce n'est d'abord pas vraiment du basket. Oubliez les objectifs classiques de l'entraineur comme les progrès techniques, la planification annuelle ou encore l'organisation du jeu. C'est la…

Entrainement basket u9

Entrainement basket 9 u: simplicité et pose des repères

L'entrainement basket U9 c'est d'abord le créneau qui va vous demander...de l'énergie ! N'en soyez pas avare car de multiples points sont à maitriser avec cette catégorie débordante d'activité et…

Sommaire

Entrainement basket u11 : pensez « enfant » et non « basket »

A cet âge (9-11 ans), l’enfant est en pleine découverte du monde extérieur. En cela il a un goût prononcé pour la mobilité et la mise en déplacement du corps. La soif d’apprendre est grande et c’est à cette période que la capacité d’intégration des apprentissages est très forte. Mais ceci ne doit pas se faire n’importe comment. Les caractéristiques de cette période de l’enfance sont les suivantes :

  • Un besoin de s’identifier
  • Une propension au mimétisme
  • Un imaginaire très développé, l’abstrait étant difficile d’accès
  • Un égocentrisme prédominant

Vous devez donc, avant même de penser au basket et aux apprentissages, penser à la méthodologie. La méthodologie doit toujours prendre le pas sur le contenu pour accéder à leurs attentes et leurs besoins…..et donc les faire progresser. En résumé vous devez démontrer plus qu’expliquer verbalement.

Un besoin de jeu

C’est LA dominante principale. Les enfants veulent jouer et donc s’amuser. Cela vous impose de parfois lâcher du lest sur vos ambitions techniques car vous risqueriez de les perdre. Cependant cela est également un vrai atout….parce que mémoriser les apprentissages sera pour eux facile si vous les intégrez à des situations ludiques. Ainsi, pensez à :

  • Amener de la nouveauté
  • Prévoir des challenges, des défis etc
  • Intégrer vos apprentissages dans le jeu en mettant votre objectif comme contrainte de réussite

Pour le dernier point je met un exemple très simple, si vous jouer à 1,2,3 soleil (jeu ou l’on doit s’immobiliser lorsque le maitre du jeu se retourne, le vainqueur est le premier à arriver au maitre), exiger non pas une immobilisation stricte mais plutôt une posture (position de tir ou pieds parallèles etc). Par ce moyen les enfants apprennent sans la notion négative de « contraintes ».

S’identifier à des références

Vous êtes la référence, vous êtes celui que l’on copie. Les jeunes u11 fonctionnent par mimétisme et imitation. Cela est lié au fait que la notion d’abstrait est trop lointaine pour eux. Ils sont dans le concret et cherchent donc des repères. Ceux ci se trouvent dans les règles mais également dans l’exemple de l’éducateur. Pour les atteindre vous devez faire attention à plusieurs points :

  • SOYEZ ce que vous DITES
  • MONTREZ ce que vous DEMANDEZ
  • EXAGEREZ vos démonstrations

Ceci est valable pour les démonstrations et la partie basket, mais c’est aussi valable pour votre attitude. Il est important d’être exemplaire et de respecter vous même les règles que vous pourriez leur imposer (tenue, attitude, langage). Il est également important d’avoir conscience qu’en étant un exemple pour eux votre influence sera grande.

Une donnée importante aussi est de mettre de la distance affective. Les enfants seront en recherche de copinage et vous devez leur faire prendre conscience que vous n’êtes pas un copain. Il ne s’agit pas de ne pas avoir d’affection ou de bienveillance envers eux mais de permettre cette distance vitale à son équilibre et à la relation « hiérarchique » qui se met en place avec l’adulte encadrant.

Vivre en groupe

L’égocentrisme est une caractéristique importante en U11. Ce qui compte pour eux c’est eux même. Ils grandissent, se cherchent, essaient de comprendre comment se situer par rapport aux autres. C’est la raison pour laquelle ils sont plutôt autocentrés que dans le collectif. Cependant c’est également l’âge ou cela évolue. C’est donc à vous, conjointement avec les autres repères (famille, école), qu’il revient de les accompagner vers la socialisation. Pensez individu, mais dans le groupe.

Dans votre entrainement basket U11 cela se traduira par une vigilance accru au respect des camarades. C’est l’âge ou il peut y avoir des moqueries, des chamailleries. Soyez attentifs aux signes avant coureur et prenez en compte les remarques qui remontent à vos oreilles. A vous ensuite d’intervenir pédagogiquement en faisant en sorte que l’individu comprenne petit à petit ce que la notion de groupe nécessite (respect, acceptation de l’échec collectif, acceptation de l’autre…).

L’erreur à ne surtout pas commettre en lien avec cette caractéristique est de créer des injustices. C’est le point sur lequel les enfants sont extrêmement sensible. A ce propos, je vous invite à lire l’article sur les 5 erreurs pédagogiques à ne pas commettre en entrainement (dans la rubrique « Coaching »).

L’imaginaire

Vous leur lisez encore des histoires le soir ? Regardent ils encore des dessins animés ? La réponse est oui. L’imaginaire et les contes font partie intégrante d’eux mêmes. Alors servez vous en dans les apprentissages. Amenez des notions en donnant des images, des comparaisons ou en racontant des histoires accélère incroyablement la compréhension des consignes. Alors soyez joueur et trouvez des astuces pour parler leur langage. Pour ceux qui me suivent je donne de nombreux exemples dans mes différents contenus, à vous de les reprendre (Spiderman, le C et L, Robin des bois etc…) ou trouver les vôtres. Le portfolio sur le Tir en fait un exemple parfait.

Entrainement basket U11 : patience et fermeté

Comme nous l’avons vu précédemment, le jeu fera partie intégrante de la construction de vos séances. La problématique qui apparaitra alors c’est celle de ne pas voir votre séance se transformer en kermesse. Il est important de garder un cadre ou la séance soit un moment de plaisir mais pas de cacophonie. Cela pour plusieurs raisons :

  • Maintenir un cadre de repères
  • Garder des conditions d’apprentissages favorables
  • Les amener vers la notion d’entrainement et ce que cela implique
  • Contrôler la situation et l’autorité

Si vous vous laissez déborder hors du cadre définit à cause de l’aspect ludique, les points précédents vont vite rendre votre pratique compliquée et inintéressante. De plus les repères ne seront plus assez clairs pour les enfants à un âge ou ils en ont extrêmement besoin.

Renforcer les non négociables

C’est la catégorie ou il ne faut pas rater la mise en place des règles de bases. Je parle ici des règles inhérentes à la pratique d’un sport collectif. Vous devez faire preuve en même temps d’autorité et en même temps de bienveillance. L’autorité ne s’acquiert pas que par « autoritarisme » mais aussi par l’exemple, la crédibilité, la justice etc. Soyez clairs dans ce que vous attendez d’eux et surtout ce que vous n’acceptez pas dans vos séances. C’est ce que j’appelle les non négociables. Ne partez pas du principe qu’ils les devineront, expliquez leur clairement et ne dérogez pas à ces règles de vie. Nous pouvons en citer plusieurs en exemple :

  • Avoir sa bouteille d’eau
  • Venir à l’heure à l’entrainement (donc commencez à l’heure et n’attendez pas les retardataires)
  • Avoir une tenue adéquate
  • Respecter les coéquipiers et les gens dans la salle (langage, salutations etc)

Mais attention, lorsque vous mettez des règles comme celles-ci, pensez à mettre en place les conséquences du non respect de celles-ci. Sinon cela ne servira à rien si l’enfant ne constate pas de « sanctions » ou réflexions de votre part sur le manquement. Faites en sorte que ces règles soient acquises et que vous n’ayez pas à vous en préoccuper en U13, catégorie ou les contenus prennent une part plus importante de votre temps.

Laisser le temps au temps

Patience est mère de sureté dit l’expression bien connue. C’est vrai sur la catégorie U9 mais encore plus sur la catégorie u11. Pourquoi ? parce que la contestation de l’éducateur peut être légèrement supérieure en U11, mais également car l’énergie des enfants est grande. Alors soyez patient, il faut pour cela que vous fassiez un bon de chemin avec vous même sur :

  • L’acceptation que les enfants ne comprennent pas de suite
  • Le fait d’accepter que parfois vous ne réussirez pas à atteindre votre objectif de séance
  • Votre capacité à expliquer de plusieurs façons une même chose (les enfants ne comprennent pas tous de la même manière)
  • La nécessité IMPERATIVE de ne jamais s’emporter (ce serait la preuve que vous ne maitrisez plus rien)

Manier les disparités

Ce thème la va très bien avec le paragraphe précédent (la patience). De la patience il vous en faudra car un groupe entrainement basket U11 c’est de la disparité. Il y a des écarts de niveau importants, dus à des écarts athlétiques, des mélanges avec les débutants, des créneaux souvent bien remplis (car catégorie avec beaucoup de licenciés).

Pour manier ces disparités, soyez organisé. Les préparations de séances dans cette catégorie se réfléchissent encore plus que dans les autres. Vous devez anticiper la difficulté des contenus plus techniques et être capable de répondre aux besoins et attentes de chacun. Si vous ne le faites pas, l’égocentrisme amènera des difficultés de gestion de votre groupe (ennui, intolérance envers le coéquipier, déconcentration etc..)

Mais ces disparités sont un énorme levier d’apprentissage des différences. Impliquez les joueurs plus à l’aise dans le soutien aux autres, mélangez les et faites en sorte qu’ils comprennent qu’en équipe on dépend de l’autre mais qu’on peut aussi être un formidable soutien. Comment puis je faire pour que mon camarades en difficulté reste motivé ? En le rabaissant ou en l’encourageant ? Quel est l’intérêt de mon équipe ? que mon coéquipier abandonne et soit triste ou croit en lui-même et réussisse par mes encouragements ? Les enfants comprennent très rapidement cette notion vous serez surpris.

Entrainement basket u11 : contenus incontournables

Pour ce qui est des contenus vous allez pouvoir être plus précis avec les U11. Pourquoi ? Car leur capacité de concentration va aller en augmentant, mais aussi parce que leur corps commence à se transformer. Sur le plan des caractéristiques globales vous devez cependant faire attention aux fragilités : masse musculaire faible, croissance élevée et fragilité osseuse.

Sur le plan du rythme cardiaque, il est élevé (fatigabilité et récupération rapide).Par conséquent la fatigabilité est rapide, mais la récupération l’est tout autant. L’enfant peut être en difficulté d’équilibre en mouvement et avoir une coordination difficile.

Enfin c’est l’âge ou les distances sont mal appréciées et la latéralisation non acquise. Cela va créer quelques difficultés, il faudra donc veiller prioritairement à les mettre en réussite plutôt qu’en échec (un peu différent en U13). Pour toutes ces raisons, des séances d’1h sont probablement plus adaptées à cette catégorie (concentration, fragilité, peu de discours).

De la course

Les enfants doivent être en activité tout le temps ou au moins le plus possible. Ils ont besoin de se dépenser et de développer au maximum leur capacité pulmonaire. Il faut plutôt préconiser des séances avec moins de situations pour plus d’activité en évitant ainsi les temps morts dus à l’installation / explication.

Prévoyez en permanence ou au maximum des situations basket ou la course est le leitmotiv. Variez les en travaillant sur les longueurs, les changements de direction, les ruptures / accélérations. Tout ceci favorisera les apprentissages plus tard lorsqu’il seront coordonnés et plus résistant dans la durée. N’oubliez pas que le maximum de ces situations doivent être des situations de jeu.

Des habiletés individuelles

C’est parti, les bébés U9 sont encore la mais grandissent. Commencez à être plus précis dans vos exigences techniques. C’est la catégorie reine de l’apprentissage des tirs de près (tout les tirs en course) mais également du développement individuel dans :

  • La dextérité et les dribbles
  • La maitrise des tirs en course
  • L’apprentissage de l’opposition dans le 1c1
  • Le jeu rapide et la vitesse (TOUT doit être fait VITE et tout le temps) / Très grande tolérance envers les erreurs

L’arbitrage

Cela vous surprend ? Si c’est le cas ce n’est pas normal. C’est l’âge de la découverte et de l’intérêt pour TOUT ce qui est nouveau. Ainsi je préconise régulièrement d’intégrer des petites notions d’arbitrage dans vos séances. Il ne s’agit pas de leur apprendre à arbitrer, mais que vous coûte de leur apprendre à faire le signe du marché ? Que vous coûte de leur expliquer pourquoi l’arbitre peut siffler une faute ?

Si le nombre vous le permet mettez les en pratique sur vos situations de matchs. Cela les implique, vous évite de gérer cette partie et permet un temps d’activité et de course plus grande au lieu d’avoir des joueurs inactifs sur le coté. Rien ne vous empêche par ailleurs de les faire arbitrer à quatre.

Mais une chose aussi que développe l’arbitrage c’est la prise d’initiative et la confiance en soi. A vous d’accompagner les enfants en ayant le plus besoin.

Entrainement basket U11 : l’importance du match

Le match est leur objectif principal (comme tous les joueurs normalement). C’est un moment important qu’il faut privilégier. Ainsi en terme d’organisation, prévoyez un temps de match à chaque séance (cela ne veut pas dire sans objectifs !!). C’est un moment pour apprendre l’adversité, l’échec, les notions d’ouverture au collectif.

Le match n’est pas important pour vous au sens de victoire mais pour :

  • Instaurer les règles basket
  • Apprendre à gérer ses émotions
  • Comprendre que l’autre peut m’être utile
  • Mettre en perspective ce qui est appris et pouvoir mieux comprendre.

Conclusion

La catégorie U11 va nécessiter en premier lieu chez vous entraineur, d’être en forme. Elle exige beaucoup d’énergie car il faut être présent sur le terrain pour anticiper nombre de problématiques liées à cet âge la. Vous pouvez vous préserver en préparant minutieusement vos séances et en définissant rapidement avec eux ce que vous tolérez et ce que vous n’acceptez pas. Une fois ceci fait c’est un vrai bonheur que de les entrainer parce que c’est probablement la catégorie ou à titre personnel je souris et je rigole le plus. Il faut être joueur avec eux et se servir de leur bonne humeur et de leur curiosité comme accélérateur d’apprentissage.

Pour aller plus loin

U11 Spacing : Principes de jeu sur demi-terrain

Vous avez du mal à contrer le phénomène de grappe ? Vous aimeriez de manière simple que votre groupe joue plus collectif ? Voici 3 principes de jeu qui vont permettre à vos joueurs d'être placés de manière cohérente et de faire des transferts de balles régulièrement.

Comment combattre l’effet de grappe en une consigne

Chez les petits c’est la norme….chez les plus jeunes c’est irrésistible et chez les plus grands il faut le freiner. De quoi parle-t-on ? de l’effet de grappe. Naturellement l’enfant est attiré par le ballon, il le veut car l’avoir en sa possession c’est être acteur et réellement participant. Or comme chacun le veut, tout le monde part à sa…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *