Comment combattre l’effet de grappe en UNE CONSIGNE

Entrainement basket U11 : Enthousiasme ET SOURIRE

Chez les petits c’est la norme….chez les plus jeunes c’est irrésistible et chez les plus grands il faut le freiner. De quoi parle-t-on ? de l’effet de grappe. Naturellement l’enfant est attiré par le ballon, il le veut car l’avoir en sa possession c’est être acteur et réellement participant. Or comme chacun le veut, tout le monde part à sa rencontre. Une fois aimanté par le ballon les joueurs forment alors un groupe compact. On nomme celui-ci « effet de grappe » en référence à la grappe de raisin et la concentration de ceux ci sur une petite surface.

Sur le même thème :

U11 Spacing : Principes de jeu sur demi-terrain

Vous avez du mal à contrer le phénomène de grappe ? Vous aimeriez de manière simple que votre groupe joue plus collectif ? Voici 3 principes de jeu qui vont…

Jouer loin du ballon

Il faut alors user de stratagème pour faire comprendre aux enfants que jouer loin du ballon c’est  : –

  • Participer
  • Aider le porteur de balle
  • Augmenter ses chances de le recevoir

Pour cela nous utilisons au premier abord des mots d’adultes. Les consignes sont souvent celles-ci : « Jouez large » « Ecartez vous » « jouez loin de vos coéquipiers » « n’allez pas vers la balle ». Or l’impact de ces consignes chez les petits reste vite limitée. La raison principale en est que l’attraction du ballon est trop forte, mais également car la représentativité que se font les enfants de vos mots n’est pas intégrée.

Comment rompre l’effet de grappe

Votre rôle est de leur faire comprendre en des images simples la notion que vous souhaitez leur transmettre. J’ai trouvé une méthode relativement infaillible pour cela. C’est la méthode de la forêt des adversaires. Un ballon ne peut pas parvenir dans vos mains lorsque vous êtes au milieu des arbres; le ballon ne peut slalomer ni passer par dessus les branches (les mains en l’air). Il vous faut donc sortir de la forêt pour permettre à la balle de vous arriver dans les mains. 

Pour voir le colloque au complet, remplissez le formulaire ci-dessous…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This