planification saison

Planification de saison : les 5 points clés à avoir en tête

Séances d’entrainement de basket : tenir ses objectifs

Tout d’abord la planification de saison ne doit surtout par rimer avec cloisonner et tout anticiper. Votre idéal de déroulement de saison ne sera jamais un décalqué de la réalité. Les aléas des blessures, des paliers différents, des besoins des joueurs vous rappelleront au bon souvenir qu’une saison se prépare….mais ne se programme pas comme un logiciel. Trop d’aléas vous amèneront essentiellement de la frustration si vous aviez idéalisé votre année.

Sur le même thème :

5 formes d'entrainements

5 formes d’entrainement pour casser la routine

Formes d'entrainements, limites Concevoir ses séances peut parfois être un casse tête. Quelles formes d'entrainement dois-je utiliser ? Nous avons nos zones de confort et rapidement chacun pose sa patte…

erreur pédagogique

Les 5 erreurs pédagogiques à éviter en entrainement

Nous n’y prêtons pas toujours attention, elle arrive sans qu’on s’en aperçoive voire se répète; c’est l’erreur pédagogique. Nous pensons bien faire et en fait nous inscrivons dans l’esprit des…

SOMMAIRE

Planification de saison : Que veulent vraiment mes joueurs ?

C’est la première question à vous poser : pourquoi sont ils la ? Est ce que la tendance de mon équipe est portée vers la compétition ? la camaraderie ? le loisir ? Tout à la fois ?

Il est vital de vous mettre à leur place parce que la progression viendra d’abord en vous positionnant pédagogiquement sur le curseur du groupe. Selon qu’ils soient entrainable ou non votre approche pour les faire avancer ne sera pas la même. Puis une fois cela posé, tachez de réfléchir à une évolution progressive pour les amener vers de plus en plus de plaisir à s’entrainer réellement. Votre souci c’est celui la : Comment les atteindre et les amener avec moi, et cela est différent à chaque groupe, chaque saison, chaque âge.

Planification de saison programme

Quel est leur niveau ?

Vient ensuite la deuxième question importante avant de vous lancer : Quel niveau ont-ils par rapport à leurs années de pratique ? Est ce que nous sommes plutôt en retard ou en avance sur les fondamentaux ? Sur quelles étapes est ce que je peux déjà les amener ? Il est TRES important de différencier cela de leur catégorie. Idéaliser des contenus sur une catégorie est inutile et ne vous fera que perdre du temps. Faites vous confiance et créer votre programme en fonction d’eux et non pas de vos envies fantasmées.

Il faut impérativement construire votre saison en fonction de leur capacité d’apprentissage à l’instant T de votre planification. L’important également est de vous laissez de la marge dans un sens comme dans l’autre. Ils peuvent tout à fait avancer plus vite ou moins vite que ce que vous aviez prévu (et cela ne serait pas bien grave).

Planification de saison : Qu’est ce que je priorise ?

Vous savez désormais sur quel profil d’équipe vous êtes. Vous avez déterminé la tendance « motivationnelle » principale du groupe ainsi que leur niveau. Vient alors l’heure de se demander quelles priorités vous allez déterminer en fonction de cela. Cette partie se fait en fonction de leur niveau mais aussi et surtout en fonction du nombre de fois ou vous les avez dans la semaine. Plus leur volume horaire est important plus vous pourrez aller dans le détail. Ainsi à contrario si ils ne disposent que de 2 séances dans la semaine il va falloir poser des priorités.

Ces priorités sont celles qui détermineront le point suivant : Si elles ne sont pas maitrisées, je ne passe pas à autre chose !! En vous posant cette question la vous verrez que ça va fortement écrémer vos options.

Planification de saison zen

Les séances blanches

Et oui des séances blanches !!! Inutile de remplir l’intégralité de vos cases d’entrainements. Je vous conseille fortement à intervalle régulier de laisser des séances blanches. En quoi consiste t’elles ? C’est simple, mensuellement (ou fréquence plus rapprochée si vous le souhaitez) laissez vous une séance vide non planifier.

Ces séances permettent du réajustement. Pour les remplir il faut se poser la question : Est ce que je réponds aux trois points précédents depuis un mois ?

  • Est ce que je répond à leurs envies ?
  • Quelle est le niveau actuellement ?
  • Mes priorités le sont elles encore ? Une d’entre elle nécessite-t-elle de la renforcer un peu plus ?

Puis vous travaillez sur un thème en fonction de ces 3 questions.

Planification de saison : le retour aux essentiels

Enfin dernier conseil c’est celui de la fin de saison. Le bilan peut être fait dés avril. Il vous reste donc 2 mois de travail avec vos jeunes. Reprenez votre planification et une fois n’est pas coutume mettez un focus sur vos incontournables. Ont ils été acquis ? Si la réponse est oui alors projetez vous sur la saison prochaine et prenez de l’avance sur les priorités que vous mettrez en N+1. Si la réponse est négative alors c’est très simple….Remettez une couche voire deux sur celles ci !! Il faut impérativement que le minimum technique prévu soit atteint par la majorité des joueurs.

Conclusion

La planification de saison est un exercice difficile. Elle nécessite des réajustements permanents et une capacité régulière à prendre du recul. Ne fixez pas trop d’objectifs mais soyez satisfait à la fin de saison d’en avoir rempli totalement 4 ou 5. Ce sera signe d’un bon travail et d’une jolie année pour vous et votre équipe.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.