parents joueurs

Parents des joueurs : Comment s’organiser avec eux ?

Basket amateur : contexte, spécificités et paradoxes

Les parents des joueurs….vous en avez parfois marre ? Ne vous focalisez vous pas trop sur le parent qui gratte ? Et si on faisait attention plutôt aux autres parents qui eux ne posent majoritairement aucun souci ? Ne pas déterminer de fonctionnement avec les parents c’est probablement vous créer des soucis relationnels futurs plus important encore. Alors comment envisager votre relation et votre gestion des parents ? Quelques pistes de réflexion pour vous aider.

Sommaire

Sur le même thème :

dirigeant salarie

Relation dirigeant salarié : dis moi qui tu es et je saurais comment travailler

La relation dirigeant salarié de club est complexe. La raison en est simple, c'est le contexte même associatif qui pose souci. Il ne s'agit pas ici de jeter la pierre…

Le suivi médical dans le basket amateur

Ha le suivi médical .....Chers collègues…..vous aussi vous êtes confronté à des parents qui vous laissent un message en vous disant : «  Désolé, lucie ne sera pas là ce…

Sélection départementale : Organisation et objectifs

A quoi sert la sélection départementale ? Quels en sont les objectifs ? Quel est l'interêt d'y participer ? Pourquoi ces sélections amènent souvent à des divergences de point de…

Parents des joueurs : en quoi peuvent ils être une contrainte ?

Ce qui est formidable avec ce titre c’est qu’il soulève à lui tout seul une problématique étrange : En quoi les parents des  joueurs sont une contrainte par moment pour nous éducateurs ? Pouvons-nous en faire des alliés et non des « adversaires » ?

Ne faisons pas de langues de bois, dans le milieu des entraîneurs le sujet revient de temps en temps. Souvent en mal, non dans la critique gratuite des parents mais dans la difficulté de les « gérer ». Les reproches fait le plus fréquemment sont les suivants :

1- Interventionnisme lors des matchs
2- Conseils basket individuels parfois inadéquat voire inverse au votre
3- Critique non constructive dans la défaite
4- Exigence souvent inapproprié par rapport à l’âge des enfants.
Ces quelques points apparaissent forcément plus lorsque le groupe ne gagne pas ses matchs.

parents joueurs papi

Parents des joueurs : mettons-nous un instant dans leur peau

Je suis un père qui a pratiqué le sport étant jeune et ayant une certaine idée de la pratique sportive. Celle ci est similaire à nombre de mes congénères : Je veux que mon enfant prenne du plaisir, progresse mais soit aussi (inconsciemment souvent) un joueur important. Ce dernier point est particulier au sport collectif. Et si avec tout cela il pouvait déjà savoir jouer comme un(e) cadet(tes) ce serait parfait. Enfin il faut que l’équipe gagne.

Or parmi tout ces points il est très compliqué et pas si fréquent de réunir les trois simultanément.
Ainsi je (le père) vais forcément être plutôt dans le « ça peut être mieux » que dans le « c’est très bien ».

Revenons à nous les entraîneurs. Ou nous situons nous par rapport à cela ? Quels sont nos objectifs sur la catégorie concernée ? Vers ou mon groupe doit-il tendre ? Si vous n’êtes pas vous même clair avec vos objectifs sur l’année voire sur l’évolution à 2 ou 3 ans c’est juste IMPOSSIBLE de passer un message cohérent et audible par les parents des joueurs.

Règles essentielles :

QUELLE ORIENTATION PRINCIPAL MON GROUPE PRENDRA CETTE ANNÉE ?

Et donc qu’est ce qui se verra moins ou ne sera pas optimum sur le terrain le week-end !!

C’est cela qu’il faut donner aux parents. Très souvent les entraîneurs « squeezent » les parents et ne leur répondent pas ou peu en ayant l’impression de devoir se justifier. Voila mon point de vue, expliquer n’est pas se justifier. Or vous avez affaire à des adultes qui :

  1. Ne sont pas forcément basketteur
  2. Sont d’anciens basketteur avec d’anciens « codes »
  3. Sont des adultes pour la grande majorité sensés

C’est donc clairement un public à qui il faut expliquer les choses. Mais cela ne doit pas se faire au coup par coup. C’est un long processus jusqu’à arriver à transmettre votre philosophie et arriver à un point de confiance au niveau duquel les remarques seront quasi inexistantes ou très faibles.

Les possibilités de travail AVEC les parents

Si on admet qu’il vaut mieux faire avec eux que sans eux (ce qui pour moi est une évidence), alors il existe plusieurs pistes en fonction des qualités des parents et de leur volonté de participer.

Tout d’abord cela démarre par les responsabiliser sur les tâches hors terrain. Etre le relais de communication du groupe en lien avec vous, organiser un évènement non basket en autonomie complète, rentrer dans une commission du club sont autant de premiers pas qui les impliqueront. Or, un parent impliqué sera moins enclin à être dans la critique négative. En effet il aura plus conscience de la gestion au quotidien d’un club, chose qui n’est pas forcément le cas selon son vécu.

Ensuite, si il y a des profils que vous sentez intéressant pour cela vous pouvez sur les catégories de petits (U7 voire U9) les solliciter pour encadrer. La chose importante dans ce cas de figure est de clairement poser ce que vous attendez d’eux dans le soutien. Mais vous constaterez rapidement que l’adhésion sera totale et la encore qu’ils porteront un regard totalement différent sur votre activité. Ils vous verront travailler et seront vos meilleurs ambassadeurs auprès des autres parents.

Parents des joueurs : une méthode qui marche bien (ou pour le moins très souvent)

Après avoir défini mes objectifs principaux de travail dans l’année et donc ce que les enfants feront inconsciemment le plus souvent sur le terrain, je réunis les parents en début de saison. Mon discours est le suivant : « Je vais vous expliquer comment je vais travailler, quels axes seront prioritaires. Je vais donc aussi vous expliquer ce que vous verrez sur le terrain mais surtout ce que vous ne VERREZ PAS ou alors très peu. » Dites leur que oui beaucoup de choses sont importantes à maitriser mais les axes choisis par vous (le professionnel) sont prioritaires aux autres à leur âge »

Partant de la vous les intégrez complètement à la dynamique et ils vont s’identifier au groupe. Vous leur faites comprendre aussi qu’on ne forme pas des joueurs pour gagner en U11 ou U13 mais bien pour gagner et être performant en seniors. A ce titre on ne peut pas tout faire en même temps, il y a des étapes à passer.
Tranquillement n’hésitez pas à leur parler basket mais simplement sans rentrer dans les détails. Tracez les grandes lignes et impliquez les.
Enfin demandez leur et cela est important de voir mois après mois ce que les enfants font qu’ils ne faisaient pas avant ! Comment évoluent ils sur les domaines que vous avez annoncé travailler en priorité ?

Conclusion

Et donc lorsque les remarques concernant les domaines peu vus arriveront, il sera facile de leur rappeler que ce n’est pas au programme de cette année. Effectivement vous comprenez leur frustration par moment mais dans tout ce que vous leur apprenez ils deviennent de plus en plus performants.

Impliquez les parents, parlez leur basket simplement ils ne sont pas bêtes. C’est la seule façon que j’ai trouvé de vivre très régulièrement des saisons sereines sur ce plan la. Montrez leur la coupe pleine et non la coupe vide et transmettez votre message de formateur ! Ne pas hésiter aussi à leur demander comment jouent les adversaires sur les points dont vous savez votre équipe meilleure. Cela leur montrera que le basket n’est pas que la victoire ou la défaite mais bien l’évolution mois après mois de vos jeunes notamment sur le plan technique.

Je vous invite au voyage dans le monde des parents avec cet article sur les profils de parents de joueurs qui est intéressant. Attention cependant à ne pas les mettre trop vite dans des cases….grattez un peu pour voir plus loin.

Pour aller plus loin :

Un commentaire

  • Je pense en effet qu’expliquer, prendre le temps d’écouter favorisent l’implication et l’identification des parents au groupe!!

    Plus ils s’identifieront et plus la confiance sera grande!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *