defense de zone basket

Défense de zone basket : tout savoir sur la zone

Tactique basket : les réponses pour gagner les matchs

La défense de zone basket : vous savez ? celle qui est honnie, dénigrée et présentée comme la défense des incompétents, tricheurs et/ou fainéants… Et si nous la réhabilitions un peu ici ? La défense de zone possède-t-elle des avantages ? Si la réponse est non, pourquoi existe t’elle et pourquoi des pays l’utilisent beaucoup contrairement à la France ? Autant de questions qui sont nécessaire pour évoluer sur l’approche que nous en avons. La défense de zone est variée et comprend beaucoup de données selon ce que l’on en fait. Comment la définir ? Pourquoi l’utiliser ? Comment en faire un atout sans tomber dans les travers ? En route !!

.

Sur le même thème :

organisation offensive

L’organisation offensive en jeune : les erreurs à ne pas commettre

L'organisation offensive est un thème récurrent. C'est la continuité du travail des formateurs sur les fondamentaux, mais en quoi cela consiste ? Si on veut la définir on peut l'exprimer…

Sommaire

Défense de zone basket : définition

Qu’est ce que la défense de zone ? C’est une défense qui consiste non pas à défendre un joueur, mais à défendre une zone (ou un secteur du terrain). Ainsi par principe le défenseur intervient sur toutes situations qui se produisent dans sa zone. Il existe également des variantes plus complexes ou seuls certains joueurs sont en zone et pas d’autres. Ce sont des défenses combinées qui ont certains avantages mais nécessitent une capacité plus grande de compréhension. Sa principale force est d’intervenir rapidement sur les actions du porteur de balle et de dissuader les tirs proches du cercle.

defense de zone basket attitude

Quelle place dans la formation ?

La question qui se pose en premier lieu par rapport aux jeunes c’est : quand devons nous l’aborder ? Vous le savez cette discussion revient sans cesse entre les anti et les rares « pro-zone ». La zone étant une organisation collective globale il est plutôt largement admis qu’avant U15 le débat n’a pas lieu. Que ce soit sur le plan technique ou sur la capacité cognitive à comprendre une organisation à 5, les U13 ne sont pas armés pour l’aborder.

Un débat ancien

Cependant qu’en est-il de la catégorie U15 ? C’est le débat probablement le plus « anciennement récent » du Basketball. A quel âge doit-on ou ne doit-on surtout pas aborder la zone ? Or la catégorie U15 revient systématiquement car nous avons affaire à des joueurs qui découvrent le jeu à 5 mais n’ont pas pour autant terminé leur formation individuelle. Alors que faire sur cette catégorie ? Les avis divergent entre ceux qui font de la zone dés U15 et ceux qui la bannissent totalement.

Une orientation fédérale « anti »

Concernant la vision fédérale elle est relativement claire et assumée depuis longtemps : pas de zone en U15. La justification est double, renforcer les apprentissages défensifs individuels et éviter les zones statiques (qui habituent les joueurs à jouer lentement). Cette vision défensive va bien au delà puisque cette défense est quasi inexistante sur les équipes nationales ou la défense individuelle prime toujours. La fédération à une relation à la zone plutôt négative ou celle-ci est vu comme un point faible et comme une arme employée quand on ne sait plus quoi faire. Or cette vision la se transmet globalement dans le courant technique auprès des entraineurs et impacte forcément l’idée que l’on s’en fait.

Une approche différente

Ce qui est étonnant c’est de constater que ce n’est pas du tout la même chose dans les autres pays de basket (hormis les états unis). On constate chez certaines nations une utilisation plus précoce chez les jeunes. Alors pourquoi ? Le débat se télescope avec la vision précédemment vu. Les points forts avancés par les « pro-zone » sont qu’elle va rapidement obliger les joueurs dans leur formation à lire le jeu et ne plus se reposer que sur les qualités individuelles. Elle permet par ailleurs de renforcer le jeu sans ballon et la mise en avant du tir extérieur.

Défense de zone basket : quand l’utiliser ?

La réponse à une problématique

Si l’on se place toujours dans le souci de la formation du joueur voici mon point de vue. La défense de zone ne me pose pas particulièrement souci et je pense même que c’est parce que nous l’abordons tard que nous avons des difficultés importantes ensuite en seniors à l’attaquer ou la faire appliquer. Par conséquent j’ai toujours fonctionné en ne l’utilisant jamais comme premier choix. Le recours à la défense de zone vient lors de mes rencontres lorsque j’ai une problématique importante non résolue par la défense individuelle. Ainsi elle est plutôt ponctuelle et sur un laps de temps d’utilisation le plus court possible.

La zone dans la formation pour :

  • Surprendre l’adversaire (sortie de temps mort, fin de match etc.)
  • Régler un souci ponctuel (fatigue ou fautes)
  • Rattraper le score (tout terrain)

En faire une arme offensive

La deuxième option d’utilisation de la zone est de se placer sous l’angle de « l’agresseur » ou du preneur d’initiative. Ainsi la zone qui au départ à une réputation passive peut s’avérer être un formidable atout si vous la construisez pour gagner des ballons. Pendant cette option, prenez des risques et expliquer à vos joueurs les intentions qui sont les vôtres. Cette manière de voir les choses amène une corde en plus à votre arc et peut déstabiliser fortement les adversaires.

defense de zone interception

Défense de zone basket : laquelle choisir ?

Selon vos objectifs défensifs ou vos soucis tactiques il existe bon nombre de défenses de zone. Ainsi vous n’utiliserez pas les mêmes selon le domaine ou votre adversaire vous dominera.

Une réponse au jeu intérieur

La zone a en premier lieu été crée pour répondre à la problématique des joueurs intérieurs adverses. Elle est intimement lié au fait d’être dominé au rebond ou de ne pas réussir à contrôler un ou plusieurs grands chez votre opposant. Dans cette optique l’utilisation des zones plutôt compactes seront privilégiées. Il faut donc choisir des formes tactiques ou la densité de vos joueurs proches de la raquette va être conséquente.

Pour cela on peut citer la zone 2-1-2 mais également la 2-3 (défendre la zone basse du terrain) voire la 1-2-2 qui place la 2ème ligne plus basse que sur la zone 3-2. L’objectif prioritaire de ces défenses étant de contrôler le rebond par de la présence à l’opposé du tir et d’être rapidement sur des collaborations défensives sur les joueurs intérieurs.

Une alternative aux joueurs extérieurs

Aussi surprenant que cela puisse paraitre la zone peut parfois également perturber fortement les joueurs extérieurs. La première raison d’utiliser la zone c’est lorsque les joueurs extérieurs adverses dominent sur les situations de 1C1. A partir de ce moment la il n’y a d’autres choix que d’amener des collaborations (aides défensives), mais cela ne suffit parfois pas. Dans ce cas de figure la zone permet d’être plus rapidement sur les intervalles que sur homme à homme.

La deuxième raison, et elle est plus surprenante, c’est de contre-carrer une adresse extérieure insolente. Pourquoi ? car sur zone les joueurs ont tendance offensivement à moins se déplacer dans le jeu sans ballon. Or tirer sans rythme est souvent la cause première des échecs sur les tirs. La zone permet cela, contrôler et obliger les attaquants à tirer sur des situations statiques. C’est cependant à double tranchant et cette raison doit être bien pensée et assumée. Avant cela je vous conseille d’essayer de résoudre ce souci sur homme à homme. Dans ce cas existe également les boites pour isoler le ou les joueurs en question.

Pour contrôler les joueurs extérieurs les entraineurs s’orienteront plutôt vers l’utilisation des zones 3-2 , 1-3-1 voire match up.

Prendre le contrôle

Enfin la défense de zone peut également servir de perturbateur d’attaque. L’objectif est de reprendre la main sur le match en imposant une très forte pression aux attaquants. Sur ce choix le coach partira sur des défenses tout terrain ou demi terrain avec des prises à deux et des lignes de passes coupées. C’est ce que l’on appelle les zone-press, on peut nommer pêle-mêle la 2-2-1, la 1-2-1-1, la 1-2-2 etc.

Ces défenses doivent du coté du coach impliquer l’acceptation des erreurs et être plutôt utilisées comme des « surprises » contre l’équipe adverse.

Conclusion

La zone est une défense qui, selon la manière ou on l’utilise, porte a débat. Elle peut en effet d’un coté être très néfaste (si elle est statique ou en défense numéro 1 chez les jeunes) mais développe également énormément de points offensifs si elle est agressive, mobile et non spectatrice. A chacun de définir ses règles pour en faire un atout dans la formation

Pour aller plus loin

France et défense de zone

Défense de zone et la France du basket :

Notre rapport à la défense de zone : Mes constats Trottent dans ma tête depuis longtemps les constats suivants concernant notre rapport à la défense de zone :  Elle est interdite, soit indirectement en étant considérée comme un mauvais choix systématique de coach, soit directement par les règlements. Qui pratique la zone est mis au pilori des formateurs ( « il fait…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *